Démons et Merveilles - Des insectes et des fleurs - Accueil

Les vivaces - Sisyrinchium striatum, Sisyrinchium

Iridaceae

Sisyrinchium striatum

Les petites fleurs jaune pâle du Sisyrinchium striatum s'ouvrent progressivement, étagées le long des hampes raides. Elles se referment en fin d'après-midi mais soyez sans crainte elles seront de nouveau ouverte le lendemain.
La floraison principale a lieu en juin/juillet puis quelques tiges florales se succèdent jusqu'en octobre. La touffe de feuillage du Sisyrinchium est persistante. Seule la hampe fanée et les deux feuilles qui l'encadrent noircissent, vous pouvez alors soit la couper au ras du sol soit laisser se former les grosses graines noires.

Sisyrinchium striatum (Úpis floraux)

Les feuillages raides et dressés des Sisyrinchiums et celui des Iris se ressemblent, Ils appartiennent à la même famille ; cependant les feuilles du premier s'évasent sur un seul plan, à la manière d'un éventail.
Ici pas de gros rhizome, juste quelques racines très superficielles qui rendent le Sisyrinchium striatum sensible  au déracinement, par chance il se ressème abondamment dans le sable, les graviers, les coins les plus pauvres et les plus secs du jardin et on retrouve toujours les plants dont on a besoin.

Sisyrinchium striatum (fleur)

Hauteur : 40/60 cm. Sol sec.

© Catherine Baral